L’histoire de votre célèbre Tribun, Koumall, dite la Terrible | L'Ordre du Loup d'Argent [OLA]

L’histoire de votre célèbre Tribun, Koumall, dite la Terrible

Quand Koumall est née, ses parents furent forts déçus, car ils voulaient un petit male, afin de perpétrer la lignée des farouches guerriers de la famille.
Elle a donc été élevée comme un mâle, jusque ses 3 ans, âge ou elle a rejoint son fahrar école de guerre, comme tous les petits charrs de son âge.

A l’école de guerre, elle se fait remarquée auprès de ses enseignants comme de ses semblables pour son intelligence exceptionnelle, son don inné pour la stratégie et surtout pour son leadership naturel.

En moins d’une semaine, elle était déjà la favorite de ses enseignants, et l’égérie de ses camarades.

Remarquée par le primus Alcazar Porte-flamme à l’âge de 8 ans et de parts ses capacités hors-norme, elle est envoyée à l’académie supérieure des légionnaires, là ou l’âge normal d’entrée est de normalement 12 ans.

 

Plus petite et plus jeune que ses camarades, Koumall doit se battre deux fois plus que les autres afin d’être respectée auprès des siens.

Mais ses talents lui attire aussi de nombreux ennemis et boutades. par son travail, elle arrive cependant à y gravir les échelons d’une manière rapide et déconcertante, se faisant de nombreux alliés et amis aux passage.

Lors d’une bataille terrible contre les humains, elle se retrouvé piégée avec sa troupe, et les perspectives de survies étaient quasi nulles. Comment son tribun avait-il pu l’envoyer ici, à la mort?  Folle de rage, Koumall décima des centaines d’humains, et les charrs qui ne voulaient se battre.

Souhait savoir ce qui se passé, elle alla retrouvé le Tribun directement en rentrant et sans même prendre le temps de se laver (elle était couverte de sang humain). Quand elle vit la surprise dans les yeux du tribun, elle comprit qu’elle avait été trahie, que le seul but du tribun était de se débarrasser d’un concurrent un peu trop doué, femelle qui plus est. Koumall le décapita d’un coup de hache vif comme l’éclair si bien que le tribun n’eut même pas le temps de dire “pitié”.

C’est ainsi qu’elle acquit le grade le plus haut pour un charr, celui de Tribun.

Bizarrement, c’est a ce moment que lui est attribué sont surnom de “La terrible”, de part son humeur aussi changeante que la lune.

Les autres charrs, la connaissant personnellement ou de réputation, n’osèrent pas, de peur de perdre leur vie à leur tour, contester cette prise de pouvoir par une femelle charr.

C’est comme cela qu’une femelle accéda au garde de Tribun, qui n’avait été femelle depuis plusieurs siècles, par son ancêtre d’ailleurs, Kalla Lamebrûlante

Mais son grade de Tribun ne lui suffisait plus. il y avait bien trop de paperasses à faire.

 

Elle décida donc de créer une troupe personnelle. Son don de sentir l’aura des êtres vivants lui permit de recruter des compagnons d’exception. De composition hétéroclite, des ivrognes, des gladiums, des jeunes charrs abandonnés, d’autres qui cherchent vengeance ou tout simplement une famille, elle créa un ordre: la Orda Terribilis. C’est une troupe dure à gérer car facilement distraite mais également valeureuse et solidaire. Peut-être, mais c’est SA troupe et elle ne la quitterai pour rien au monde.

 

Plat préféré: le doliak grillé aux fines herbes
Armes de prédilection: ses haches

Voila le peu d’informations que le tribun a bien voulu me confier, tout le reste étant classé confidentiel ^^

 

Leave a comment

Aller à la barre d’outils